ANNIE CHOUARD - LA LIGNE DU TEMPS

LA CPA

« Nos capacités de communication sont bien plus vastes que ce à quoi nos croyances nous limitent ».

Martine Garcin-Fradet 


La communication facilitée ou psychophanie est une méthode de soins conçue dans les années 1980 par Rosemary Crossley, une enseignante australienne, et destinée à améliorer les capacités de communications des personnes handicapées et privées de la parole.
En 1989, Douglas Biklen popularise cette méthode aux États-Unis notamment avec des personnes autistes. À partir de cette technique, l'orthophoniste Anne-Marguerite Vexiau va l’introduire en France au début des années 1990,  et va concevoir et développer la Psychophanie  « mise en mots ou en lumière de l’âme » pour explorer le psychisme des personnes privées de la parole. 
Elle montre alors que cette méthode est également fonctionnelle dans toutes sortes de troubles : personnes atteintes de traumatismes crâniens, maladie de Parkinson ou Alzheimer, coma, bébé ne sachant pas encore parler etc.
Puis Martine Garcin-Fradet va développer, à partir de cette technique sa propre méthode qu’elle renommera la Communication Profonde Accompagnée (CPA).


La Communication Profonde Accompagnée est une méthode de communication qui va permettre aux personnes d’ouvrir un espace à l’expression de leurs émotions qui sont parfois indicibles par la parole consciente. 


La CPA permet d’avoir accès à nos émotions non conscientes. On peut accéder aux blessures du passé, aux empreintes émotionnelles enfouies, aux mémoires transgénérationnelles. Cette technique facilite également la libération de nos diverses angoisses, de nos peurs, de nos ressentiments. 


Cette méthode s’adresse aussi bien aux personnes valides, qu’aux personnes n’ayant jamais parlé, ou ayant perdu l’usage de la parole à la suite de maladie ou d’accident. La CPA montre, que derrière la personnalité en souffrance, « le coeur émotionnel » est resté intact, quel que soit le handicap. 
Cette technique repose sur des processus psychiques comparables à ceux de la télépathie, de l’empathie ou l’hypnose. C’est une communication d’Etre à Etre, ou de cœur à cœur sous forme de communication télépathique de nature inconsciente. « C’est cette communication qui permet au bébé de comprendre ce qu’on lui dit » (expérience de Françoise Dolto).


Comment se déroule une consultation ?
Le thérapeute dit « accompagnant » se met à la disposition de la personne dit « accompagné », et devient ainsi le récepteur de la conscience de celle-ci. Il va être le décodeur sensoriel et cognitif du vécu profond et du ressenti de la personne. La personne pourra ainsi s’exprimer en utilisant l’esprit de son accompagnant.
Le thérapeute dit « accompagnant » s’installe à côté de la personne, et accueille dans sa main droite, la main gauche de celle-ci. Tous les doigts seront repliés, sauf l’index qui permettra de taper et de mettre en mot au-dessus d’un clavier d’ordinateur, tout ce que la personne aura besoin d’exprimer.  La main étant le prolongement du cœur, elle va devenir ainsi le messager de celui-ci.


En soutenant la main de la personne, Le thérapeute dit « accompagnant » reste ainsi à « l’écoute » de la main de la personne et se met en état de réceptivité pour percevoir toute amorce de mouvement. Au bout de quelques secondes, une pulsion énergétique subtile est perceptible, et le mouvement qu’elle accompagne est ainsi initié.
Le thérapeute dit « accompagnant » co-écrit alors le texte avec la personne, d’inconscient à inconscient.


Après une séance de Communication profonde accompagnée, le « mouvement » de libération continue tranquillement les jours suivants.


La consultation coûte 50 euros.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes nos actualités